Retoucher c'est tricher !

2022-03-02
2 min de lecture

Ou pas


Bonjour,

on va trancher aujourd’hui dans une question assez vive. Est-ce que la retouche est synonyme de triche ?

Définitions

Raw : brut en anglais. Il s’agit du fichier contenant les données brutes du capteur. Ce n’est pas une image. Elle doit être travaillée afin d’en sortir une image.

Jpeg : représentation d’une image que l’on peut lire et voir

Le jpeg qui sort de mon boitier est pur et sans aucune retouche

On voit sur le net fleurir cette maxime. Il est beau mon raw. Pour rappel, c’est un fichier brut. Il n’est pas lisible en tant qu’image. Il est donc assez drôle de voir cela. Le jpeg qui sort du boitier a été le fruit d’un développement par le boitier du raw. Il est d’ailleurs possible de régler sur le boitier la saturation ou le contraste. De plus, il existe des filtres sur le boitier pour le noir et blanc, le sépia et autres déguisements de la photo.

Un raw n’est pas lisible. Il est nécessaire qu’un traitement de base soit effectué pour qu’il soit lisible et de meilleure apparence visuelle.

Pour plus d’informations, je vous invite à voir cette vidéo :

Vidéo sur la retouche

C’est la vérité ma photo, elle n’est pas retouchée

Développer une photo n’est qu’une partie du processus de l’impression de la scène sur la photographie.

Malheureusement pour les gens qui affirment cette phrase, la prise de vue est déjà un procédé qui tronque une partie de la scène. Le cadrage élimine de la scène les parasites. La profondeur de champ, si elle est courte, les floute. La photographie n’est qu’une partie de la réalité.

C’était mieux avant, on ne trichait pas

En fait, c’était pareil. Les photos étaient aussi retouchées. Un film était déjà sélectionné dans l’appareil avec une appétence pour une sensibilité, une couleur… Ensuite, la pellicule était développée. Cela faisait appel à différents bains de réactifs et des masques pour cacher une partie de l’image ainsi de l’aérographie.

Il n’y a pas de différence entre l’argentique et le numérique dans le processus créatif. Par contre, la technique est beaucoup plus simple en numérique. Il n’y a pas besoin de matériel important, juste un écran de bonne qualité avec son ordinateur.

Le développement sert à retranscrire ce que le photographe a vu de la scène. Il n’y a dans le développement aucune triche. Il fait partie du processus créatif.

Bonne semaine

Avatar
Guillaume Marty "Support aux formidables contradictions. C'est à la fois ridiculement facile et presque incroyablement difficile." Edward Steichen