Configuration avancée de dt

Configuration avancée de dt

Agrandir la zone des images

A la première ouverture du logiciel, une vue vierge sur la table lumineuse est affichée. Suivant votre moniteur et vos goûts, vous trouverez que le milieu, lieu où s’affichent les images, n’est pas à la bonne taille. C’est en tout cas mon avis.

Première vue à l'ouverture de darktable

Quand la possibilité d’utiliser le clavier est donné et si elle est facile, cela sera fait. En conséquence, certains bandeaux peuvent disparaître au profit du clavier. Une vue laissant une plus grande place aux images est possible en enlevant :

  • une partie du bandeau supérieur en cliquant sur la flèche ou (ctrl + maj + t)
  • une partie du bandeau supérieur (ctrl + maj + b)
  • les flèches permettant ces changements avec (b)

Agrandissement de la vue principale

après les différents raccourcis

Préférences

Accessible en cliquant sur la roue crantée.

Onglet général

Il s’agit de mettre en français darktable si cela n’est pas fait et de sélectionner le thème elegant-grey. Il est peut être d’allure fade mais il est ce qu’il y a de plus adapté pour développer les photos. En effet, avoir un thème noir ou blanc certes plus joli, classe ne va pas jouer en faveur de la chambre noire. Développer avec un thème contrasté va avoir comme effet d’aller plus facilement vers des erreurs en terme de saturation, d’exposition et de contraste. Le développement se fait en fonction de ce qu’il y a à coté : noir, gris ou blanc. La tâche sera plus aisée avec un thème neutre.

Préférences et onglet général

sélection langue et thème

Onglet importer

Ici se trouve le choix des paramètres, réglages que le logiciel doit faire à l’importation de chaque image. Se fait le choix de l’auteur, droits, mot-clés et étoiles à mettre au tout début. Cela entraînera un choix de façon automatique sans devoir revenir sur chaque cliché pour mettre ces informations. C’est à votre discrétion.

Ensuite, les options sont à régler si votre workflow inclue l’importation d’un média externe (carte mémoire ou appareil photo) sur le disque dur avec darktable. Dans ce cas, il faut choisir les différentes options :

  • le répertoire de base
  • le nom du répertoire qui contiendra les images importées
  • le nom des images (détail peu important pour ma part)

Voici ma configuration :

Préférences : onglet importer

configuration personnelle

A chacun de trouver la sienne, toutefois il faut absolument que certaines variables soient présentes dans les options de sessions :

  • $(JOBCODE) qui est une des parties du nom de l’album que chacun définira lors de l’importation
  • $(SEQUENCE) qui permet que les images n’aient pas le même nom, ajoute les 001, 002 …

Les autres variables sont multiples, ce paramétrage sera presque unique pour chaque utilisateur. Elles sont listées dans le manuel de darktable v3 en français page 219 : (Lien du manuel).

Onglet table lumineuse

Les paramètres de base sont satisfaisants. J’ai supprimé l’impression des vignettes dont je trouve que l’apparition au survol de la souris gène la visibilité. J’ai aussi changé la surimpression en enlevant le nom de l’image, il me semble que cette information n’est pas pertinente. Le reste est laissé à l’origine.

Préférences : onglet table lumineuse

configuration personnelle

Onglet chambre noire

De même, les paramètres de base sont bien. Il faut bien que la ligne “déplier un seul module à la fois” soit cochée, si l’on souhaite avoir une vue tout de même claire.

Onglet autres vues

Ce sont des vues comme carte/géolocalisation ou diaparoma que je n’utilise pas.

Onglet traitement

Il faut gérer le dossier qui contient les luts si utilisés. Mais il faut surtout décocher la courbe de base et la netteté, modules qui ne font pas partie du worklow rvb.

Préférences : onglet traitement

configuration personnelle

Onglet sécurité

A voir si vous voulez changer, pour ma part les paramètres de base sont biens.

Préférences : onglet sécurité

configuration personnelle

Onglet cpu / gpu / mémoire

Une partie de la gestion de cette partie se fait au démarrage où le logiciel voit si l’OpenCl est présent ou pas sur la machine, ce qui accélère grandement le traitement. Le reste des paramètres est bien ajusté.

Préférences : onglet cpu / gpu / mémoire

configuration personnelle

Onglet stockage

Les paramètres sont bien ajustées. Il faut s’assurer que la ligne “écrire un fichier xmp redondant pour chaque image” est cochée.

Préférences : onglet stockage

configuration personnelle

Onglet divers

Aucun paramétrage n’est nécessaire dans cette partie. Il faut faire attention avec la ligne “déplacement des panneaux latéraux avec la molette”. On pourra effectivement se déplacer avec la molette dans la colonne des modules de la chambre noire, mais si la souris est placée sur une réglette, c’est le paramètre qui sera modifié et non l’ascenseur qui sera déplacé.

Préférences : onglet divers

configuration personnelle

Onglet raccourcis

C’est un onglet qui sera à modifier selon votre pratique.

Onglet pré-réglages

Idem que précédemment pour cette partie.

Liste des modules de la chambre noire

darktable regorge d’un certain nombre de modules. Par souci d’économie, je ne souhaite pas apprendre comment marche la totalité des modules. J’ai donc classé les modules en visible et non visible. Cela permet de vider un peu la liste et de donner une vision plus claire.

Petite précision, rendre invisible un module ne veut pas dire ne plus pouvoir l’utiliser, il sera toujours possible de le retrouver en faisant une recherche.

Liste des modules activés

  • Balance couleur
  • Balance des blancs
  • Contraste local
  • Correction de perspective
  • Correction des objectifs
  • Effet orton (adoucir)
  • Égaliseur de contraste
  • Égaliseur de ton
  • Exposition
  • Filmique rvb
  • Homogénéisation
  • Mixeur de canaux
  • Pixels chauds
  • Recadrer et pivoter
  • Reconstruction des couleurs
  • Réduction de bruit (profil)
  • Retouche
  • Suppression de la brume
  • Suppression des franges

Liste des modules inactivés

  • 3D Lut
  • Aberrations chromatiques
  • Ajustement de base
  • Cadre décoratif
  • Coloriser
  • Contraste de couleur
  • Contraste lumière saturation
  • Correction des couleurs
  • Correction des tâches
  • Correction du profil d’entrée
  • Courbe de base
  • Courbe rvb
  • Courbes de tonalités
  • Dématriçage
  • Faible lumière
  • Filigrane
  • Filtre dégradé
  • Filtre passe bas
  • Filtre passe-haut
  • Grain
  • Inverser
  • Liquéfier
  • Lumière arrière-plan
  • Lumière d’appoint
  • Mappage des couleurs
  • Mappage local des tonalités
  • Mappage tonalités (global)
  • Mise à l’échelle des pixels
  • Monochrome
  • Niveaux / Niveaux rvb
  • Ombres et hautes lumières
  • Orientation
  • Point noir/blanc raw
  • Profil de couleur d’entrée
  • Profil de couleur de sortie
  • Reconstruire les hautes lumières
  • Réduction du bruit (bilatéral)
  • Réduction du bruit (moy non local)
  • Réduction du bruit raw
  • Renforcer la netteté
  • Rotation des pixels
  • Table correspondance couleurs
  • Velvia
  • Vibrance
  • Vignetage
  • Virage partiel
  • Zone de couleur
  • Zones

Avec ces deux listes, il est donc possible de “vider”, rendre invisible les modules qui ne seront pas utilisés. Cela se fait dans la chambre noire en bas à droite “plus de modules”. Il suffit de cliquer sur le nom du module :

  • en surbrillance, le module sera visible dans son onglet
  • avec l’étoile en plus, il sera dans la liste des modules favoris
  • sans rien, il ne sera pas visible dans son onglet

Afin de sauvegarder les profils, il est possible de créer des pré-réglages de ces listes.

Créer un preset avec une liste personnalisée de modules visibles

vue en bas à droite de la chambre noire : plus de modules déplié

Faire plusieurs pré-réglages selon le type de développement que l’on souhaite faire est faisable.

Au final, il ne reste dans la liste que 19 modules sur les 78 disponibles. Cela permet une vision du logiciel plus concise et un apprentissage plus aisé avec ce nombre limité de modules.

L’autre question peut-être pourquoi ce “nettoyage” aussi important. J’y viendrais dans un autre article sur les diverses raisons : techniques, personnelles, multiplicité des modules, etc…

Worklow accéléré

Dans le cadre du workflow rvb, il est possible d’accélérer et de faire une sorte de pré-développement en activant certains modules avec des paramètres.

Cette étape ne peut se faire qu’après avoir testé les différents modules et leurs effets. Je ferais plus tard une review des effets de chaque module utilisé.

Afin de créer un nouveau pré-réglage, il faut cliquer sur le symbole des 3 barres sur le module pour ensuite créer ce nouveau réglage. Ensuite, il faut lui donner un nom et sélectionner “appliquer automatiquement ce pré-réglage aux images correspondantes”

Créer un pré-réglage d'un module

mise en place dès l'ouverture de l'image en chambre noire

Modules avec fonctionnement automatique

Correction des objectifs

Le fonctionnement est automatique. Il n’y a qu’à créer un preset qui sera appliqué aux différentes images à l’ouverture dans la chambre noire.

Paramètres du module correction des objectifs

configuration personnelle

Réduction du bruit (profil)

Il n’y a qu’un réglage à effectuer, mettre le mode à “moyennes non-locales auto” et à créer le preset. Ce mode permet d’avoir une correction du bruit simplifiée avec peu de paramètres. Comme je shoote à très bas ISO, je n’ai presque jamais à toucher aux réglages de ce module.

Paramétrages du module réduction du bruit (profil)

configuration personnelle

Autres modules

Contraste local

Filmique rvb est un des modules principaux du workflow rvb que j’utilise. Cependant, il a comme effet de diminuer le contraste d’où l’utilisation de ce module pour l’augmenter.

Paramétrages du module contraste local

configuration personnelle

Égaliseur de contraste

Comme renforcer la netteté est supprimé de la liste visible, il est possible d’avoir cet effet en sélectionnant un preset de ce module à savoir “renforcer la netteté”. Cependant, je trouve que l’effet est trop fort. Je diminue donc cet effet de moitié.

Paramétrages du module égaliseur de contraste

configuration personnelle

Balance couleur

Pour donner un peu de peps aux couleurs de l’image, c’est un rendu que j’aime bien et qui me sert assez souvent.

Paramétrages du module balance couleur

configuration personnelle

Exposition

Paramétrages du module exposition

configuration personnelle

Filmique rvb

Le choix a été fait en fonction de la théorie pour la luminance du gris moyen et de mes préférences pour la luminance du blanc et du noir. Au fur et à mesure des essais, ces valeurs changent.

Paramétrages du module filmique : onglet scène

configuration personnelle

Conclusion

Ces pré-réglages permettent d’accélérer le processus, il sera nécessaire de faire des ajustements ou même des développements à partir de 0.